Transfert culturel du colonialisme et changement d’identité

Lorsque les Britanniques et les Français sont arrivés dans ce qui est aujourd’hui le Canada et ont revendiqué la propriété des terres des peuples indigènes, ils ont apporté de leur mère patrie leur langue, leur culture et leurs croyances. Dans leur tentative de contrôler le Canada et les personnes vivant sur ces terres, ils ont tenté d’assimiler les Premières nations et les peuples indigènes par des actes qui vont à l’encontre des droits de la personne. Il s’agit notamment de séparer les enfants de leur famille et de les jeter dans des pensionnats où ils ont été dépouillés de leur identité, de leurs croyances et de leur culture, ce qui les a finalement amenés à s’interroger sur leur identité. Depuis le contrôle et la domination des Européens et la fermeture du dernier pensionnat au Canada en 1996, la vie des Premières nations et des peuples indigènes a énormément changé. Ce dont je veux parler, c’est du fait que nous voyons tant de langues des Premières nations se perdre (avec la langue viennent la tradition et la culture). Autrement dit, l’une des principales influences de la colonisation européenne qui est visible au Canada est la langue : l’anglais et le français comme langues officielles du pays. L’utilisation obligatoire de l’anglais a un impact considérable sur les différentes cultures, car en imposant l’utilisation de l’anglais, d’autres langues sont souvent menacées. Comme la langue constitue une part importante de l’identité culturelle, nous constatons une perte de diversité culturelle.

Lorsque les Français ont colonisé le Vietnam et la plus grande partie de l’Indochine dans les années 1800 jusqu’au milieu des années 1900, ils ont laissé une empreinte sur le Vietnam. Nous pouvons voir l’influence coloniale française dans l’architecture de villes comme Ho Chi Minh City. Nous voyons des bâtiments comme la basilique de la cathédrale Notre-Dame ou l’opéra d’Ho Chi Minh City qui a été construit en 1897 par l’architecte français Eugène Ferret. La nourriture au Vietnam est considérée comme ayant été influencée par les Français, comme le fameux café vietnamien ou le ca phé sua da, où le café aurait été introduit dans le pays par la France. De même, le métro vietnamien, le banh mi, qui est un aliment de rue populaire et on dit que le pain a été influencé par la baguette française. Le banh paté semble avoir été influencé par le pain feuilleté chaud de France. Il est évident dans ces pays que le colonialisme a laissé une empreinte, qu’elle soit bonne (nourriture) ou mauvaise (perte de la culture), et que les effets du colonialisme continue d’affecter grandement la façon dont les gens vivent leur vie quotidienne ou comprennent leur identité.

Notre-Dame Cathedral Basilica
https://theculturetrip.com/asia/vietnam/articles/saigon-notre-dame-basilica-a-guide-to-ho-chi-minh-citys-iconic-cathedral/
Ho Chi Minh City Opera House
https://authentiktravel.com/saigon-opera-house-the-oldest-theatre-in-vietnam
Vietnamese Coffee, Ca phé sua da
https://eatlittlebird.com/how-to-make-vietnamese-coffee/
Vietnamese Sandwich, Banh mi
https://rasamalaysia.com/banh-mi-recipe/

References:

https://asianabsolute.co.uk/blog/2018/08/06/the-origin-of-vietnamese-language-and-influences/

https://epicureandculture.com/vietnamese-cuisine-french-influence/

https://en.wikipedia.org/wiki/Municipal_Theatre,_Ho_Chi_Minh_City#:~:text=It%20is%20an%20example%20of,theatre%2C%20and%20restored%20in%201995.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website with WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: